Furne & Tournier : leurs vues stéréoscopiques

Charles-Paul Furne (1824 – 1875) et Henri-Alexis-Omer Tournier (1835 – ?) produisent entre 1857 et 1864 près de 40 séries de vues stéréoscopiques. Considérés aujourd’hui parmi les principaux producteurs et éditeurs français de cartes stéréoscopiques pendant l’âge d’or de la technique, ces deux cousins ont réalisé près de 7000 photographies.

Pendant leur activité, les deux associés réalisent plusieurs grands voyages stéréoscopiques : Bretagne (1857-1858), Pyrénées (1858), Provence et Languedoc  (1858), Cherbourg (1858), Suisse (1860),  Châteaux et résidences impériales (1858-1859). Mais leur production ne se limite pas à ces expéditions, ils créent et diffusent également des scènes de genre et des fictions théâtralisées, comme : Groupes divers pour le stéréoscope (1857), l’Alphabet des costumes (1859), Un mariage sous Louis XV (1859) et  Une maison à Paris (1860) .

En 1861, Charles-Paul Furne cesse toute activité en lien avec la stéréoscopie pour reprendre la maison d’édition de son père ; il cède le fonds à son cousin qui l’exploite jusqu’en 1865, avant de le vendre à Armand Varroquier.

Images stéréoscopiques catalogue Furne & Tournier 1861
Page du catalogue édité par Furne et Tounier en 1861. Bibliothèque nationale de France (AD1822/49)
Images stereoscopiques furne et tournier voyage en Bretagne 1857 Hennebont lavandières

 » Le travail du miniaturiste qui a colorié les épreuves réalisées par Furne & Tournier est particulièrement soigné. La société Furne et Tournier partageait (au 57, rue de Seine, à Paris) les locaux de l’Imprimerie Lemercier, qui possédait une section consacrée aux impressions photographiques. Il est permis de supposer que des peintres travaillant pour l’imprimerie étaient chargés de colorier les épreuves des ces photographes. Lorsqu’ils devaient traiter des images aux coloris complexes, le travail des miniaturistes était délicat et chronophage. Les tirages enluminés étaient donc onéreux : 13 francs la douzaine (prix de gros ?) au lieu de 8,50 pour les épreuves en noir et blanc. »

José Calvelo, indexation collaborative

Château impérial de Saint-Cloud

De Gênes à Florence

De Nice à Gênes par la corniche

Dumanet au sérail

Enghien-les-Bains

Etudes d’animaux

Fables de La Fontaine

La Normandie Artistique

La Suisse pittoresque

La vie militaire de Jean-Jean

Le Grand Trianon

Le Petit Trianon

Les bords de la Loire

Paris Nouveau

Provence et Languedoc

Rouen

Saint-Cloud (2ème série)

Scènes de bord

Scènes paysannes

Souvenirs de Cherbourg

Sujets Pompadour

Une maison à Paris

Un mariage sous Louis XV

Voyage dans les Pyrénées

Voyage en Bretagne

Voyage sur les bords du Rhin et de la Moselle

 

Bibliographie :

BOISJOLY, François. Répertoire des photographes Parisiens du XIXe siècle. Paris : Les éditions de l’amateur, 2009, 129 et 277.

MUSEE DEPARTEMENTAL BRETON (QUIMPER, FRANCE). La Bretagne en relief premiers voyages photographiques en Bretagne. Musée départemental breton, 2000, 25.

PELLERIN, Denis. La photographie stéréoscopique sous le Second Empire. Paris : Bibliothèque nationale de France, 1995,  106.

VOIGNIER, Jean-Marie. Répertoire des photographes de France au dix-neuvième siècle. Chevilly-Larue : Le Pont de pierre, 1993, 109 et 242.