L’image du mois #52 | Juin

Ce mois-ci, nous nous associons aux festivités autour du bicentenaire du pont de pierre !

Vue des quais de Bordeaux, Pont de Pierre, Jean Andrieu, 1862, série Villes et ports maritimes, collection Duclot

Ouvert au public le 1er mai 1822 suite aux directives de Napoléon Ier, le pont a contribué à une large modification du paysage urbain, à une époque de réaménagement du tracé de la ville, de profondes mutations dans les modes de vie à l’heure de la Révolution industrielle et des nouveaux modes de transport.

La stéréo que nous vous présentons est issue du fonds Duclot, et c’est aussi l’image d’accueil de la Stéréothèque. Et pour cause : cette vue est l’une des plus anciennes de nos fonds représentant Bordeaux ! Le pont a alors tout juste 40 ans ! Au premier plan, le quai pavé et remarquablement vide, et pour cause : le temps de pause des photographies peut être encore long. Les mouvements ne sont donc pas fixés.

Des étalages de marchandes des quatre saisons sont protégés par des parasols dont l’ombre portée est quasiment verticale : on peut imaginer le port plongé dans la torpeur d’une chaude journée d’été, à la coupure de mi-journée.
À quai, en contrebas du parapet qui descend du pont, des gabarres amarrées en long. À l’entrée du pont, le bâtiment de l’octroi où l’on acquittait un droit pour faire entrer les marchandises en ville jusqu’avant la Seconde Guerre mondiale. Les maisons à octroi ont été démolies peu avant 1954.


De l’autre côté du pont, on devine quelques navires à vapeur. Au fond de la photo, on distingue clairement la gare d’Orléans qui fut le terminus des trains de Paris avant la construction de la passerelle de chemin de fer.

Les Archives de Bordeaux Métropole organisent un vaste anniversaire pour ce monument emblématique de Bordeaux, avec de nombreuses festivités telles qu’expositions, conférences, visites, une collecte d’archives, etc ! Tout le programme ici

Et pour voir la stéréo en anaglyphe et en apprécier le relief, chaussez vos lunettes bicolores !

Notice de l’image écrite par Christian Bernadat et Catherine Carponsin-Martin.

Pellerin, D. (1995) : La Photographie Stéréoscopique sous le Second Empire : Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque nationale de France, Paris, 103.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.