L’énigme du mois #11 | Janvier 2020

Mise à jour

Merci à Brigitte Tarrats, Line Bernadat et Jean-Claude Huguet pour leurs recherches !

La statue au premier plan pourrait être Faune et Bacchante de Pierre Robinet, groupe mentionné au catalogue de l’exposition universelle de 1867.

Au 2e plan, il s’agit du modèle en plâtre du Semeur de Henri Chapu. La statue finale en bronze se trouvait au parc Monceau à Paris (8e) et a été fondue sous le régime de Vichy, en 1942.

Maintenant, il reste les autres images des Archives nationales à découvrir et décrire !

Le Semeur, Henri Chapu

Pour la première énigme de l’année, la vue choisie est tirée de la collection des Archives nationales, récemment déposée au sein de la Stéréothèque.

Ce fonds réunit des vues de l’Exposition universelle de 1867 (entre le 1er avril et le 3 novembre 1867).

Photographiées par Moïse Léon et Isaac Georges Lévy, éditées par Léon & Lévy, ces photographies montrent de nombreuses vues des différents pavillons présentés par les pays participants.

Seulement, parfois, nous manquons de détails ! En particulier pour cette vue stéréoscopique où nous aimerions pouvoir identifier les statues !

C’est là que nous faisons appel à vous !

2 réponses sur “L’énigme du mois #11 | Janvier 2020”

  1. Statue au 2eme plan : Le Semeur, par Henri Chapu, 1859
    modèle plâtre de 1867, Paris, Exposition Universelle.
    statue en bronze au Parc Monceau à Paris

  2. Je viens de trouver le répertoire détaillé des vues stéréoscopiques de l’exposition universelle de 1867 émanant des Archives nationales.
    La photo n° 99 montre au premier plan une « femme nue debout vue de face donnant à boire à un satyre », par contre pas d’indication du sculpteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.